Les faits se seraient produits dans la soirée du dimanche 13 janvier.

Irfaan Jamaloodeen, 29 ans, allègue qu’il poussait sa motocyclette en panne vers un garage lorsqu’il a été arrêté par des policiers.

Ces derniers l’auraient tabassé parce qu’il ne portait pas de casque de protection. Selon la victime, les policiers étaient sous l’influence de l’alcool.

Une fois au poste de police, le frère et le père d’Irfaan Jamaloodeen auraient également été malmenés par la police.

Accompagné de son avocat, Me Shakeel Mohamed, Irfaan Jamaloodeen s’est rendu à la National Human Rights Commission ce lundi.

Du côté du Police Press Office, on indique que cette affaire a été référée à l’Independent Police Complaints Commission.

Voir la vidéo :

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts